Vevey, Tour du Chapitre, Grenier de Chapitre, Bottolière, ancienne prison, maison culturelle, un édifice dont les origines sont antérieures à 1239

C’est vrai, les Veveysans connaissent ce bâtiment sous le nom d’ancienne prison. Cependant, les périodes où il avait des fonctions autres que carcérales étaient bien plus longues. Voici ce que dit Luigi Napi, historien de l’Art monumental régional et archéologue, dans un rapport de 1998 demandé par les autorités en vue de la « transformation et de l’adaptation des cellules aux normes dites européennes » :

« De plan rectangulaire, la tour du Chapitre, mentionnée comme maison-forte, appartient au Chapitre cathédral de Lausanne dont elle constitue un logement et une insigne du pouvoir. Élément particulièrement fort et imposant, la tour est associée au système défensif de la ville, dans une implantation peu traditionnelle, à cheval sur le mur de ville, non loin de la porte du ‘Chapitre’. Après la conquête bernoise, en 1536, la tour abrite, dans un premier temps, la cour baillivale, puis dès 1720, l’ensemble de l’édifice est transformé en grenier. Ces affectations successives n’ont que peu modifié l’aspect primitif du bâtiment, conservant l’essentiel des maçonneries.

L’épaisseur de ces dernières et l’économie de percement ont vraisemblablement déterminé et orienté le choix de la nouvelle affectation …», la prison du district de Vevey, « ce n’est qu’en 1865, au terme de longues études comparatives, que les prisons furent transférées dans le Grenier de Chapitre ».

Les prisons fermées en 2004 et l’adaptation aux « normes européennes » étant apparemment impossible, comme d’autres affectations étudiées, l’édifice accueille depuis 2008 des associations locales, particulièrement des artistes et des artisans.

Rapport de gestion de 2008 de la Municipalité adressé au Conseil communal sur l’exercice 2007 :

«Ancienne prison du district de Vevey

Afin de répondre aux motions déposées par MM. H. Chambaz et M.-H. Tenthorey, d’une part, et, d’autre part, pour donner suite à la décision de la Municipalité de changer l’affectation de l’ancienne prison, un rapport préavis N° 32/2007 a été déposé pour un montant total de travaux de CHF 291’400..-

… La volonté de la municipalité de transformer l’ancienne prison en maison des associations doit rester une priorité.»

Nous voici donc devant et dans un bâtiment qui a une longue histoire, religieuse et profane. Depuis le Moyen-Âge, dans son aspect extérieur, il a peu changé. Il est probablement les plus ancien de toute la ville de Vevey. À l’intérieur, les transformations du 19ème siècle pour en faire une prison sont toujours dominantes. Mais cellule de moine est toute autre chose que cellule de prisonnier. Le Chapitre en est marqué par les deux. Pour comprendre l’esprit dont il est chargé, nous devons être conscients des différentes fonctions qu’il a eues. Tour de défense, premier but, but pour lequel il a été construit, monastère, cour, résidence du bailli bernois, grenier, cave, bouteiller – Bottolière -, prison … et …

Et, finalement selon la volonté de la commune, « Maison des associations », notamment d’artistes et d’artisans.

Bottolière, ancienne prison, maison culturelle, c’est tout un Chapitre.

Armin Kressmann 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.